Un nouveau logo pour le centenaire

Les Maple Leafs fêteront le centenaire de la formation dès l’an prochain. À cette occasion, ils ont annoncé ce soir le nouveau logo qui sera affiché sur le gilet. Plutôt qu’aller dans une version modernisé possiblement douteuse, la nouvelle identité s’agit en fin de compte d’un version modifiée du logo porté lors des dernières conquêtes de la coupe Stanley, soit de 1963 à 1967. Les différences se veulent l’absence de la bordure blanche qui permet d’aérer l’image, 31 pointes à la feuille signifiant l’année de l’ouverture du Maple Leafs Gardens (1931) et 17 veines pour 1917-2017. Le club-école des Marlies ajustera aussi son logo pour suivre celui des Maple Leafs.

L’évolution du logo au fil des années
tml_logo_timeline

Les deux versions du nouveau logo
tml_logo_1617

En contraste à la version de 1963 à 1967tml_logo_6367

Et les Marlies aussi.
tml_logo_marlies

Sources des images: MapleLeafs.NHL.com et Marlies.ca

De retour

Le site est de retour dans un format nettement amélioré, même si la nouvelle mouture est encore en rodage.  Si vous constatez des anomalies au site (outre la lenteur du module Twitter qui est hors de notre contrôle), veuillez nous joindre à l’adresse indiquée dans la section « A propos / Nous joindre« .

Aussi, n’oubliez pas de visiter le site régulièrement, car du nouveau contenu serait ajouté dès les prochains jours.

Une bonne et une mauvaise nouvelle

Une bonne et une mauvaise nouvelle concernant les parties des Leafs.

Commençons par la mauvaise: chaque bonne chose à une fin. La Ligue nationale a malheureusement décidé d’appliquer plus strictement le « blackout » régional concernant la diffusion des matches des Leafs à l’Est d’une ligne imaginaire allant de Kingston à Petawawa.

Ainsi, depuis la semaine dernière, le signal de Sportsnet Ontario est bloqué et remplacé par celui de Sportsnet East lors de la diffusion des parties de Toronto. Les langues sales diront que c’est depuis que les Senators perdent et qu’ils ont lancé la serviette pour les séries que leurs matches doivent être imposés aux téléspectateurs de leur soi-disant marché régional, tel que déterminé par la LNH. Autrement dit, les grands spécialistes au siège social de la ligue à New York ont décidé que vous devez voir uniquement les parties des Senators ou du Canadien à moins de trouver une alternative. Le pire est que leur définition des marchés régionaux est aussi farfelue que bien d’autres de leurs décisions, dont l’éternel problème de l’arbitrage.

Continuer la lecture de Une bonne et une mauvaise nouvelle

L'aile francophone de la nation des Leafs Nation's french connection!